RADIO(S)



Un homme s'avance face à vous, dans un bureau vide. Il vous prend à partie. "Tu crois que je n’ai pas vu ton petit manège ? Avec tes petites jupes d’allumeuse, là ? Qu’est-ce que tu crois ? Tu n’es rien ici. Si je claque des doigts, tu es virée." Cette expérience, une femme l'a réellement subie : avec le court-métrage La Traque, vous pouvez désormais la vivre en réalité virtuelle pour vous rendre compte de la violence du harcèlement sexuel. "C'est un outil documentaire en réalité virtuelle dans laquelle le spectateur ou la spectatrice adopte le point de vue d’une victime de harcèlement sexuel", explique la journaliste Pauline Verduzier, l'une des initiatrices du projet, à franceinfo.

"Le principe, c’est d’être un peu en immersion dans cette scène-là, de ne plus la voir d’un regard extérieur, mais de se confronter à cette réalité qui est vécue par beaucoup de femmes et qui a encore été niée par pas mal d’hommes jusqu’à récemment", précise Pauline Verduzier, en charge de l'élaboration du scénario, à partir de témoignages de femmes victimes de violence.

Des hommes "crispés" durant l'expérience

D'après les premières expériences des spectateurs, le ressenti n'est pas le même pour les femmes et les hommes. "Les femmes vont être plus dans la gêne, plus dans une sorte de sourire un peu crispé parce que c’est du vécu, poursuit Pauline Verduzier. Les hommes vont être vraiment dans une tension physique. Ils vont avoir le casque de réalité virtuelle et ils vont vraiment se reculer, on va les voir se crisper énormément."

Afin de concrétiser ce projet, et de sensibiliser un maximum de personnes grâce à une série d'épisodes, les équipes de La Traque, avec le réalisateur Guillaume Clere et le coimédien Pierre de Lengaigne ont lancé une campagne de financement participatif.

Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/video-un-court-metrage-en-realite-virtuelle-pour-vous-mettre-dans-la-peau-d-une-victime-de-harcelement-sexuel_2980603.html#xtor=RSS-3-[culture/cinema]
Partager